DESCUBRE LA OROTAVA

Moyenne altitude

PR-TF-35.3. Sentier Llano de los Corrales – Pinolere.
Vous trouverez cette déviation sur la piste Mamio, au niveau du Llano de Los Corrales, à 4,7 
kilomètres de la zone de loisirs de La Caldera. C’est une autre option pour rejoindre le centre de Pinolere, en passant par le ravin Barranco del Infierno et des éléments d’intérêt ethnographique, comme les maisons traditionnelles au toit de chaume et les galeries d’eau.
Distance : 2,7 km
Durée : 1h 30m

Chemin de Candelaria : d’Aguamansa à la montagne Crucita.
Le chemin de Candelaria est un ancien chemin de pèlerinage qui relie Aguamansa à Candelaria. 
Ce chemin offre des vues magnifiques sur la vallée de La Orotava. À travers les immenses forêts de pins, au-dessus d’Aguamansa et le long des pentes de lave, nous montons jusqu’à la Cumbre Dorsal. Nous commençons notre itinéraire à la ferme piscicole d’Aguamansa, à une
altitude de 1 000 mètres. Le long d’un chemin érodé, nous montons le premier tronçon sur des pistes forestières onfortables, pour ensuite rejoindre des sentiers étroits taillés dans la lave, le long desquels nous atteignons le point de vue de La Crucita, situé sur la route TF-24.

Chemin Rosa Peña.
Les chemins de Pinolere (La Orotava) étaient utilisés, à une époque peu lointaine, pour 
chercher du bois de chauffage, ramasser des aiguilles de pin ou faire un pèlerinage jusqu’à Candelaria. Aujourd’hui, certains de ces chemins font partie d’un itinéraire de randonnée circulaire de 5 km de long et de difficulté moyenne, qui commence à Los Cuatro Cantillos (Pinolere).
La partie ascendante, constituée de l’ancien Camino de Mamio et du Camino de Rosa Peña, traverse des zones cultivées de pommes de terre et d’arbres fruitiers, traverse le ravin du Barranco del Infierno et monte à travers des forêts de lauriers et de pins. Sur le chemin du retour, nous descendons parmi les châtaigniers et les pins anciens, le long du chemin de Candelaria ou « El Camino Viejo », comme l’appellent les habitants de Pinolere.

Chemin rural à travers Cruz del Dornajito.
Il s’agit d’un parcours agréable, circulaire et peu difficile, idéal pour entrer en contact avec la 
nature. Sur le trajet aller, nous passons par l’aire de repos Cruz del Dornajito, un lieu chargé d’histoire qui était considéré comme l’entrée du monteverde. La majeure partie de la promenade se déroule sur des pistes forestières, des chemins et des sentiers jusqu’à ce que nous atteignions la Cruz del Dornajito, une source rendue célèbre par le naturaliste Mr. Edems lors de son ascension du mont Teide en 1715, lorsqu’il la décrivit dans sa chronique comme un trou dans lequel une eau claire coule en provenance des  montagnes. Alexander von Humboldt a souligné que c’était la seule fontaine qui se trouvait sur la voie d’accès au volcan.